Airsoft Ile de France...

Forum dédié à l'airsoft...Le forum de l'unification des équipes et joueurs autour de Paris !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Airsoft Ile de France....

Partagez | 
 

 développement durable et air soft

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ismaldris
Chef de compagnie
Chef de compagnie


Equipe : ARCAN
Messages : 483
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 48
Localisation : cergy

MessageSujet: développement durable et air soft   Mer 20 Mai 2009 - 9:15

La FédéGN appartient à un comité de discussion sur le développement durable dans le mileu associatif (une vingtaine de structures nationales ont été rassemblées dans ce comité sous l'égide du ministère de la jeunesse et des sports)

Dans le cadre de ce comité deux actions principales ont été engagées:
1- Tester la biodegradabilité réelle des billes bio (c'est en cours)
2 - Engager des discussions sur le thème du développement durable afin de mettre en commun des pratiques issues localement de differentes associations

Le débat a abouti à la synthèse suivante (c'ets long mais interessant et il serait utile d'y ajouter vos propres contributions

Le débat qui s'en engagé pour la semaine du développement durable a permis plusieurs contributions intéressantes. Cette synthèse va permettre de résumer les idées exposées pour mieux rebondir sur les pratiques qui peuvent être mises en oeuvre.

I/ Pourquoi un tel débat

Que ce soit pour acquérir une bonne conscience, développer une bonne image, par conviction, ou par désir d'inscrire, toute évolution de nos comportements est bonne à prendre afin de gérer au mieux notre impact sur l'environnement.

Bien entendu, la semaine de l'environnement est à ce titre un prétexte à l'organisation de ce débat, prétexte qu'il nous faudra bien entendu dépasser. Au delà de l'outil « communication de cette semaine » il faut prendre conscient que que le développement durable, c'est au quotidien toute l'année et non uniquement exceptionnellement pendant une semaine....

Il va de soit qu'un tel comportement ne doit pas se limiter à la seule pratique du GN, mais que les organisateurs de jeux, en tant que vecteur de communication et d'information, peuvent être des intermédiaires efficaces de transmissions d'information, d'acquisition de réflexes positifs.

Certaines associations ont entamées une politique écorésponsable il y a de nombreuses années, et la FédéGN à effleuré le sujet avec la charte de déontologie, mais plusieurs organisateurs de jeux sont encore loin du sujet, que ce soit par manque d'intérêt ou plus souvent par manque d'information sur les gestes à mettre en place (certaines pratiques peuvent en effet paraître compliquées à mettre en oeuvre)

Car notre volonté est plutôt la. Proposer aux associations des idées, des pratiques, des solutions à mettre en oeuvre pendant leurs jeux. Le label vert grandeur nature mis en place par RAJR est en ce sens une initiative interessante car il s'agit en fait de regrouper dans un document unique des données sur tous les aspects de l'organisation d'un événement éco responsable.

Certes, nous n'allons pas révolutionner le monde, intervenir sur des problèmes de style de vie, de croissance mondiale (économie, population etc..)

II/ Qu'est ce que le développement durable
Un développement qui assure les besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs.

Nos sociétés se rendent compte qu'un équilibre est nécéssaire quand à l'utilisation des ressources, la préservation de la biosphère. La société doit ainsi se mettre en marche vers des pratiques respectueuses de l'environnement, socialement équitables et économiquement viables.

Vu par le petit bout de la lorgnette du GN , la mission n'en est pas moins importante. Car chaque pierre apportée à l'édifice est un pas vers l'avenir. Que ce soit avant le GN, pendant le GN, après celui ci , cette démarche implique l'évolution de nombreuses pratiques.

Cette démarche peut s'intégrer via l'outil Agenda 21 qui est un processus qui engage un organisme et le conduit à un programme d'actions concrètes dont l'objectif est de développement durable. Ce programme détermine des actions, leur coût ou les économies qu'elles génèrent, détermine des indicateurs d'actions, d'évaluation...)

III/ Les pratiques évoquées

La spécificité du GN réside dans son caractère ponctuel. En effet, si l'on sait mettre en place des techniques liées à la préservation de l'environnement dans des structures pérennes (www.loubatas.com), il apparaît plus difficile de s'intégrer plus ponctuellement (le temps d'un week end) dans un site de pleine nature avec des contraintes logistiques très lourdes.

Quoi qu'il en soit certaines associations font des choses.
En voici la liste réparties en quelques thématiques liées à l'organisation d'un GN

Les transports
Le covoiturage est une solution évidente est parfois intégrée par le joueurs (ATOG et les légendes d'Espigoules mettent en place un post sur le covoiturage sur les forums avant chaque GN), plus pour des problèmes économiques que des problèmes environnementaux. Quoi qu'il en soit, il est possible de faire des progrès en ce domaine ( choisir des véhicules propres, améliorer le taux de remplissage) mais aussi d'aller plus loin (ainsi les Joyeux chaotiks transportent ils leurs joueurs en bus). La location peut être une bonne solution, pas forcément plus honéreuse. Ainsi en louant un minibus ou une fourgonnette de 12M3 / 7 places, vous transportez 7 à 9 joueurs et leur matériel dans un véhicule de location forcément récent (moins gourmand, plus propre) que dans2 ou 3 voitures différentes. Le coût de la location est souvent rentabilisé par l'économie en carburant/péage générée.

L'approvisionnement énergétique
C'est le point de blocage le plus difficile à franchir. Bien qu'il soit possible d'organiser des jeux sans éléctricité, bon nombre d'association estiment qu'il est devenu délicat de se passer de moyens énergétiques pour gerer le fonctionnements de quelques équipements éléctriques, que ce soit pour la cuisine (cafetières, chauffe eau), les effets spéciaux (certains régions ne peuvent se permettre les feux et effets pyrotechniques),l'organisation (avoir un ordinateur et une imprimante sur place est un confort que peu d'organisateurs renie), l'éclairage de sécurité de certaines parties du site, de quoi charger les batteries des radios portables.
Ors si le problème ne se pose pas sur les sites approvisionnés en éléctricité, la difficulté est plus criante pour les sites en pleine nature. Des solutions existent pour remplacer (au moins ponctuellement) les groupes électrogènes, éolien, solaire, mais aucune expérience n'a été recensée à ce jour.

Par ailleurs, comme pour la gestion des déchets, une gestion en amont des besoins en énergie peut se révéler positive (utilisation d'ampoules basse consommation (ORC, ARCAN),

La nourriture
Il est toujours bon de privilégier le commerce local. C'est une donnée positive énergiquement parlant (pourquoi faire faire plusieurs centaine de km au pain pare xemple alors qu'il y a une boulangerie locale avec laquelle, en commandant à l'avance une grosse quantité de pain, vous pourrez en plus négocier un tarif préférentiel), mais aussi en terme de communication (les élus locaux privilégieront toujours les activités qui font vivre le commerce local car ces élus sont parfois des commerçants...). On parle du pain (ATOG, Légendes d'espigoules) mais on peut parler de bois, de légumes etc...
Certains mettent en place une chaine d'alimentation « bio » mais cela nécéssite des relais plus approfondis pour trouver les bons fournisseurs.

Par ailleurs, la viande est chère. La viande bio l'est encore plus. Mais est il nécessaire d'avoir de la viande à chaque repas? Il pourrait être intéressant de proposer des fiches de recettes de cuisine (médiévales pour les Gnd e ce type) sans viande.

Enfin, la consommation d'eau est importante sur un jeu et un accès à l'au potable n'est pas toujours disponible. Acheter des packs d'eau est la solution la plus facile mais génératrice de nombreux déchets plastiques. Il est donc préférable de négocier un accès local à l'eau potable et d'investir dans des jerrycan réutilisables. Le problème de la consommation d'alcool est proche en terme de générationd e déchèts. En effet, si chacun amène un pack de bière, on se retrouve avec uen consommation non maitrisée et une quantité de déchèts importante. Que l'association fournisse les boissons en achetant des produits conditionnés en grosse quantité permet d'économiser sur le coût, sur les déchets et de contrôler la distribution, et donc la consommation. Certaines associations gèrent le problème de l'éventuelle surconsommation en demandant aux joueurs de confier ce qu'ils amènent à l'auberge, mais cela ne règle pas le problème des déchets...

L'association ARCAN utilise quand'à elle des conditionnements de grande capacité (2,4 kilos, soit de quoi nourrir 10 personnes). Ces conditionnements simplifient le travail des cuisinniers mais sont consommateurs d'énergie (de gaz) pour leur réchauffement. L'association envisage d'investir dans des récipients susceptibles de résister au feu pour réchauffer les plats au bois.



Le matériel
L'association ATOG, les Légendes d'Espigoules a remplacé les assiettes jetables par de la vaisselle réutilisable. Cette technique avait été abandonnée par bien des associations du fait de la contrainte du lavage. Mais au final, il est important de privilégier les produits non jetables (même si les produits jetables sont parfois estampillés de biodégradables). Par ailleurs, la vaisselle peut se faire à l'aide de produits vaisselle bio ( pas très cher en Biocop)

Les associations peuvent aussi s'orienter vers l'achat de matériel d'occasion, voire de matériel dans une ressourcerie, centre émaus ou toute autre structure permettant d'utiliser du matériel d'occasion, voire dans des structures d'insertion. Les organisateurs de Gn sont, par la force des choses, de gros consommateurs de matériel d'occasion ou de récupération, mais il est possible de faire plus très certainement.

Les déchets
Le tri des déchets est assez communément admis dans notre société. Sauf qu'en Gn, nous sommes au milieu de nulle part et qu'il est tellement plus facile de gerer un montceau d'ordures que plusieurs petits tas. Les associations s'adaptent en général aux règles locales. Toutefois, on peut aussi aller plus loin que ces règles en veillant dans un premier temps lors de la conception de la chaine logistique a ne pas acheter ses produits dans des emballages, mais de les acheter en vrac localement. Ensuite, il est largement positif de gerer l'évacuation des déchets en anticipant celui ci. ( Papier, plastiques, verres, compostage etc..). Il n'y a pas de containers adaptés au verre sur la commune ou est organisée le jeu? Veillons à les ramener ou il y en a. ce tri des déchets peut s'organiser au niveau des organisateurs, mais aussi des joueurs avec des poubelles adaptées. Voire l'on peut demander aux joueurs de ramener leurs déchets dans leur commune avec le système de tri adapté et qu'il maitrisent donc parfaitement.

On peut aussi en fonction des possibilités locales, s'orienter vers le compostage des déchets organiques

La situation particulière des toilettes, fortes géréatrices de déchets est imortante à gerer. Les WC dits « chimiques » ont le gros défauts de nécéssiter un nettoyage peu agréable et générateur de déchets « perdus ». L'aménagement de toilettes sèches permettrait de regler en partie ce problème. Le côté permanent de ces installation a été reglé par certaiones associations bretonnes qui ont mis en place des toilettes sêches démontables.
Le scénario
voilà une façon d'aborder le sujet originale. Il est certes nécessaire de diminuer le « papier » généré par le travail scénaristique d'une équipe d'organisation (militer pour limiter l'impression des livres de jeu, de règles, voir résumer aux maximum les documents fournis aux joueurs). Internet nous a tout de même permis de faire de gros progrès en n'ayant un mode de transmission de l'information via le net et non plus la poste. Cela a permis une économie non négligeable pour les associations organisatrices. Reste que de nombreux joueurs impriment encore les documents envoyés par l'organisation.

Par ailleurs, pourquoi ne pas intégrer des problématiques environnementales dans les scénarios écris?. C'ets possibles bien entendu pour les mondes contemporains, mais il doit y avoir des pistes à explorer pour les mondes historiques ou futuristes. La démographie par exemple était une donnée primordiale à une époque pas si lointaine ou la force d'un pays venait de l'importance de sa population. Hors ce sujet n'est jamais (our rarement ) évoqué en GN

IV/ Les évolutions proposées

Au dela de ces pratiques mises en oeuvres par diverses associations et qui sont aisément reproductible dans d'autres structures, quelles serait l'objectif de la FédéGN dans le cadre de l'organisation d'évènements éco responsables:

La première étape serait, en s'inspirant de l'initiative du Label Vert Grandeur Nature de RAJR de développer un recueil des expériences développées localement afin de communiquer en direction des associations sur ce qu'il est possible de faire (et qui a déjà été fait). Un tel receuil pourrait évoluer en y insérant régulièrement les nouvelles pratiques recensées, les bons plans.

Il nous faut donc recenser encore plus avant les pratiques afin de communiquer dessus. Olivier CHANDIOUX des Legendes d'Espigoules soutiens l'idée d'une fiche type à remplir par chaque asso pour recenser ses pratiques d'écoresponsabilité. Cela semble être un bon moyen de diffusion de ces questions que d'inciter chacun à reflechir sur ses propres pratiques.


De plus, la FédéGN pourrait dans son annuaire des sites de GN insérer des données liées aux partiques locales en matière de tri, au possibilités locales en approvisionnement (bois, eau, nourriture)

Il est toutefois des comportements qui ne peuvent être compensés. Certains proposent de mettre en place des systèmes de compensation carbonne par le biais de plantation d'arbres ou d'autres techniques.

Quoi qu'il en soit, bien que la démarche puisse être initiée par la FédéGN, elle ne pourra se substituer aux associations ou aux individus. Il s'agit bien à la base d'une communication visant à multiplier les prises de consciences individuelles.

Notre activité créé beaucoup de liens sociaux. Par ailleurs, de nombreuses associations ne se préoccupent pas du renouvellement de leurs membres et finissent par mourrir faute de forces vives pour prendre la relève. Perdre la somme des investissements, voire le matériel accumulé par ces associations est un gachis qu'il est possible d'éviter.
Par ailleurs, communiquer sur le sujet implique que la FédéGN elle aussi adopte un comportement plus vertueux. L'une des possibilité serait d'ajouter dans le cahier des charges de l'assemblée générale une clause sur le développement durable. Certains intervenants ont en effet regretté l'utilisation de vaisselle jetable sur la dernière assemblée générale.


Conclusion

Le plus important est que l'on initie un mouvement allant dans la bonne direction. Le chemin se trouvant en marchant il est important que la Fede GN commence à mettre la communauté en mouvement en s'appuyant sur ses randonneurs du DD les plus avançés.

Deux objectifs sont à atteindre
- créer une culture partagé du développement durable et solidaire
- mettre en valeur les pratiques vertueuses existantes de nos membres

Pour la communication extérieure on verra plus tard en fonction de nos niveaux de réalisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nisardus
Chef de compagnie
Chef de compagnie


Equipe : GITF / airsoft troopers
Messages : 667
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 27
Localisation : Rueil-Malmaison - 92 -

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mer 20 Mai 2009 - 14:02

je joue pas encore en bille bio mais pourquoi pas ca ne me gene pas si ca plombe pas les AEG.... et je ne laisse jamais rien derriere moi apres une partie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ismaldris
Chef de compagnie
Chef de compagnie


Equipe : ARCAN
Messages : 483
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 48
Localisation : cergy

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mer 20 Mai 2009 - 14:09

Pour la bille bio, nous n'en utilisons pas non plus pour le moment cra nous attendons le résultat des tests pour avoir une ou plusieurs marques à recommander.

Par ailleurs, jouant en CQB, nos billes sont récupérées pour faire des gernades, puis on envisage de les recycler pour remplir les sacs de sables....(pour remplcer le sable)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nisardus
Chef de compagnie
Chef de compagnie


Equipe : GITF / airsoft troopers
Messages : 667
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 27
Localisation : Rueil-Malmaison - 92 -

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mer 20 Mai 2009 - 15:05

ca c'est une chose a laquel je n'avais pas penser.... je ne suis pas tres grenade mais pour les sac de sable, c'est une bonne idée.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stoïk
Meneur de troupes
Meneur de troupes


Equipe : Redback Airsoft Team
Messages : 321
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mer 20 Mai 2009 - 16:37

ouais j'ai posté un topic sur la bille bio ...j'suis motivé mais j'attends plusieurs avis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harpoon
Pirate
Pirate


Equipe : GAT
Messages : 106
Date d'inscription : 14/05/2009

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mer 20 Mai 2009 - 22:10

il nous arrive de jouer à la bille bio, mais bon pas tout le temps, les bille bio de marque "King" sont de bonne qualité, aucun incident à signalé la dessus, par contre lorsqu'un sachet est ouvert, il bien pensé à le refairmer airmétiquement, sinon les bille gonfle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nato



Equipe : libre (en recherche d'équipe)
Messages : 40
Date d'inscription : 14/05/2009

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mar 26 Mai 2009 - 12:58

Bio dégradable en 2 / 300 ans...

Pourquoi ne pas faire des billes avec à l'intérieur une graine? Graine de n'importe quoi et après quelques mois sur un terrain y en aura de la plante!

Le bio c'est tellement plus cher et surtout tellement plus lucratif pour celui qui les fabrique... Encore un arnaque posé sur le désir de bien faire. C'est comm d'hab, comme le tri selectif (où on fait le travail de tri du recycleur, c'est tout benef et en plus on paie pour le faire).

La bille bio devrait être une évidence, mais c'est pas encore tout à fait au point niveau qualité (d'après ce que j'ai essayé comme marque). Dans un canon de précision avec bloc hop up spécial, ça ne fonctionne pas. Problème de calibrage irrégulier des billes. Je ne désespère pas de trouver de la bonne qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stoïk
Meneur de troupes
Meneur de troupes


Equipe : Redback Airsoft Team
Messages : 321
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mar 26 Mai 2009 - 15:03

oh merdum... ça me chagrine d'entendre ça ....je dois en acheter pour des op...
ton bloc hop up et ton canon quelle marque stp?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nato



Equipe : libre (en recherche d'équipe)
Messages : 40
Date d'inscription : 14/05/2009

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mar 26 Mai 2009 - 15:09

Canon Madbull 6.02

et hop up Guarder avec joint silicone monté sur un l85.

Rien à faire ça ne fonctionne pas. Avec des Blaster nickel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stoïk
Meneur de troupes
Meneur de troupes


Equipe : Redback Airsoft Team
Messages : 321
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mar 26 Mai 2009 - 15:19

ok j'suis en canon guarder... ou basic et hop up ICS donc ça devrait passer....t'avais essayer quelle marque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nisardus
Chef de compagnie
Chef de compagnie


Equipe : GITF / airsoft troopers
Messages : 667
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 27
Localisation : Rueil-Malmaison - 92 -

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mar 26 Mai 2009 - 17:40

j'ai eu un pote qui, dans les debut de la bio, a vu sa meca fusiller .....
il y a eu blocage dans le canon a cause de bille de mauvaise dimension, ca a trop chauffer et paf ca a fait des chocapic !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ismaldris
Chef de compagnie
Chef de compagnie


Equipe : ARCAN
Messages : 483
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 48
Localisation : cergy

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mar 26 Mai 2009 - 21:42

Alors .. la bille bio... Le sujet mériterait un post particulier.
Je reviendrais en détail sur les test réalisés et en cours par la FédéGN.
Nous devrions avoir des résultats avancés courant juin.
Mais pour le moment, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on est pas dans les idées de dégradabilité que l'on se faisait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poison ivi
Administrateur du royaume
Administrateur du royaume


Equipe : L'O.D.A.N
Messages : 590
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 45
Localisation : othis

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mar 26 Mai 2009 - 22:12

Xtrem precison...ca passe dans du 6.01....calibrée au pied a coulisse numerique...

_________________
diable rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://odanairsoft.77forum.com/forum.htm
ismaldris
Chef de compagnie
Chef de compagnie


Equipe : ARCAN
Messages : 483
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 48
Localisation : cergy

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mar 26 Mai 2009 - 23:08

Mais est-ce bio??? that is the question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mar 26 Mai 2009 - 23:17

oui a 100%
Revenir en haut Aller en bas
ismaldris
Chef de compagnie
Chef de compagnie


Equipe : ARCAN
Messages : 483
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 48
Localisation : cergy

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mer 27 Mai 2009 - 7:24

Euh... C'est marqué sur le paquet ? Ou c'ests cientifiquement prouvé. Parce que pour le moment, les Xtrem ne se dégradent pas plus que les autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nisardus
Chef de compagnie
Chef de compagnie


Equipe : GITF / airsoft troopers
Messages : 667
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 27
Localisation : Rueil-Malmaison - 92 -

MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Mer 27 Mai 2009 - 14:37

c'est ca le pb .... on dit que c'est bio degradable car c'est faire a partir de matiere qui se degrade plus facilement... mais une fois taillé en bille es ce que ca se degrade tout aussi facilement !???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: développement durable et air soft   Aujourd'hui à 23:52

Revenir en haut Aller en bas
 
développement durable et air soft
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festival du développement durable/ Tempo Color - Liège 24-25-26 sept. 2010
» Les Caennais(es) sont-il sensible au développement durable ?
» Programme semaine du Développement Durable 2013 à Andrézieux-Bouthéon
» La techno [développement durable] nous fera gagner combien d'années ?
» Recrutement d'adjoints sur CV au Ministère du Développement durable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Airsoft Ile de France... :: LE FORUM DE L'ILE DE FRANCE - L'UNIFICATION :: Discussions sur l'airsoft...-
Sauter vers: